La réponse

penser et parler en français, c'est si beau.

On croit qu’un homme souffre parce que l’être qu’il aime meurt en un jour. Mais sa vraie souffrance est moins futile : c’est de s’apercevoir que le chagrin non plus ne dure pas. Même la douleur est privée de sens.

Caligula, Albert Camus. (via la-reponse)

(via la-reponse)

Une absence est toujours trop longue.

Les deux pigeons, Charles Aznavour. (via la-reponse)

(via la-reponse)

Et on sourit en pensant que demain peut nous permettre de rencontrer un inconnu.

Un verre de lait, 3 Gars Su’l Sofa. (via la-reponse)

(via la-reponse)

C’est ça le temps, le temps tout nu, ça vient lentement à l’existence, ça se fait attendre et quand ça vient, on est écœuré parce qu’on s’aperçoit que c’était déjà là depuis longtemps.

La Nausée, Jean-Paul Sartre. (via la-reponse)

(via la-reponse)

On peut rigoler justement parce qu’on ne trouve pas ça drôle.

Au bonheur des ogres, Daniel Pennac.

Et comment fais-tu pour t’endormir sans moi ?

Un ange à ma table, Indochine (via sankashimasan)

(via lafindumondeestaseptheuresj)

L’hiver s’est trompé de printemps.

Venir au monde, Sylvain Lelièvre. (via la-reponse)

(via la-reponse)

Ne jamais exagérer le mal qu’on peut faire aux autres. Leur laisser ce plaisir.

Daniel Pennac - Au bonheur des ogres (via lamemoiredesjours)

(via lafindumondeestaseptheuresj)

humanflower:

Hier Encore par Charles Aznavour

Hier encore
J’avais vingt ans
Je caressais le temps
Et jouais de la vie
Comme on joue de l’amour
Et je vivais la nuit
Sans compter sur mes jours
Qui fuyaient dans le temps

J’ai fait tant de projets
Qui sont restés en l’air
J’ai fondé tant d’espoirs
Qui se sont envolés
Que je reste perdu
Ne sachant où aller
Les yeux cherchant le ciel
Mais le coeur mis en terre

Hier encore
J’avais vingt ans
Je gaspillais le temps
En croyant l’arrêter
Et pour le retenir
Même le devancer
Je n’ai fait que courir
Et me suis essoufflé

Ignorant le passé
Conjuguant au futur
Je précédais de moi

Toute conversation
Et donnais mon avis
Que je voulais le bon
Pour critiquer le monde
Avec désinvolture

Hier encore
J’avais vingt ans
Mais j’ai perdu mon temps
À faire des folies
Qui ne me laissent au fond
Rien de vraiment précis
Que quelques rides au front
Et la peur de l’ennui

Car mes amours sont mortes
Avant que d’exister
Mes amis sont partis
Et ne reviendront pas
Par ma faute j’ai fait
Le vide autour de moi
Et j’ai gâché ma vie
Et mes jeunes années

Du meilleur et du pire
En jetant le meilleur
J’ai figé mes sourires
Et j’ai glacé mes pleurs
Où sont-ils à présent
À présent mes vingt ans?

(via tout-le-monde-en-meme-temps)

il y a 1 semaine - 129

Anonyme a demandé: Est-ce que tu peux reccomander des autres blogs quebecois/francais?

enattendantlesoleil:

image

dont au moins 250 sont francophone

oups

bon je te fais une liste de gens avec qui j’interagis le plus souvent:

((si vous êtes pas sur la liste ça veut pas dire que je vous aime pas ok))

(oublions pas enattendantlesoleil elle est vraiment importante)